Organisations de la société civile: changer la façon dont nous travaillons ensemble

L’IHP+ est une initiative mondiale dont l’objectif est d’améliorer la coopération au développement dans le secteur de la santé. Le respect des sept comportements de l’IHP+ et d’autres principes de l’IHP+ a potentiellement beaucoup d’importance pour votre pays et pour la façon dont le système de santé y est financé et fonctionne. En fin de compte, il en va de la santé des citoyens. Pour de plus amples informations sur l’IHP+, veuillez consulter la section À propos de l’IHP+. Si vous souhaitez plus de renseignements sur l’engagement des OSC, rendez-vous à la page des Questions clés

Que peuvent faire les OSC au niveau national pour travailler avec l’IHP+ ? 

Demandez-vous : 

  1. si votre gouvernement est signataire de l’IHP+ 
  2. lesquels des organismes donateurs de votre pays sont signataires de l’IHP+ 
  3. si ces donateurs travaillent ensemble et collaborent avec le gouvernement pour soutenir le plan national de santé 
  4. dans quelle mesure les politiques, les plans, la mise en œuvre et les systèmes de votre pays sont de qualité, fournissent une base solide pour le soutien de vos contribuables et des partenaires externes.

Vous pouvez aussi : 

  1. mobiliser une plateforme d’OSC pour l’engagement et le plaidoyer, ou la soutenir si elle existe déjà 
  2. faire campagne pour que les principes de l’efficacité de la coopération au développement et de la coordination soient mis en pratique aux niveaux du gouvernement et des organismes donateurs 
  3. aider le gouvernement à choisir les bonnes priorités et préparer un plan national de santé complet et solide 
  4. assurer la médiation et soutenir les donateurs et le gouvernement afin de garantir l’utilisation efficace et ponctuelle des fonds 
  5. souligner les succès et les échecs dans la performance du secteur de la santé, et les porter à l’attention des fonctionnaires gouvernementaux, des politiciens et du grand public.

Certaines OSC de niveau national ont reçu des allocations du Fonds d’action pour une politique de santé (HPAF) afin de soutenir l’engagement des OSC dans la politique nationale de santé. Lisez des études de cas montrant comment ces allocations ont soutenu les OSC dans le passé.

Groupe d’action pour la santé, les droits humains et le VIH / SIDA (AGHA, de l’anglais Action Group for Health, Human Rights and HIV/AIDS) - Ouganda

Forum de défense des droits de la santé, HERAF (de l’anglais, Health Rights Advocacy Forum) - Kenya

Coalition pour la promotion de la santé et le développement social (HEPS Ouganda)

Rahnuma - Association pakistanaise pour la planification familiale, FPAF (de l’anglais, Family Planning Association of Pakistan)

Au niveau mondial, les OSC nationales et internationales font partie de l’organe de gouvernance de l’IHP +, appelé Comité directeur. De plus, un groupe consultatif de la société civile examine la participation des OSC aux travaux de l’IHP+. Les groupes de travail thématiques de l’IHP+ incluent également une représentation de la société civile.

Pour plus d’informations ou participer aux discussions entre le IHP+ et la société civile, veuillez contacter:

Représentant de la société civile auprès du IHP+ pour le Sud:

Dr Rozina Farhad Mistry – Pakistan, Visiting Faculty, Health Policy and Management Programme, Aga Khan University: rozinamistry@aya.yale.edu

Représentant suppléant: Guy Tete Benissan, le Réseau des Plates-Formes d'ONG d'Afrique de l'Ouest, REPAOC, West Africa Email: guy@repaoc.org 

Représentant suppléant de la société civile auprès du IHP+ pour le Nord: 

Bruno Rivalan, Directeur, France, Global Health Advocates. Email: brivalan@ghadvocates.org

Related News

Examen du Fonds d’action pour une politique de...

L’IHP+ a créé le programme de petites allocations du Fonds...

Position du Groupe consultatif de la société...

Les membres du Groupe consultatif de la société civile de l’IHP+...

World Bank President on IHP+ at the World Health...

World Bank President Jim Yong Kim reconfirms shared commitment to...

4ème réunion des équipes chargées du secteur de la...

Plus de 200 représentants de gouvernements nationaux, de...

After initial scepticism about IHP+, I now believe it has really opened the way for greater accountability and transparency, though this needs to be further expanded. It has also raised the profile of civil society within health policy processes.

Lola Dare, CHESTRAD

Civil Society on International Health Boards: Panel Discussion at AIDS 2012 Conference