29 juillet 2015

Le Ministère Fédéral éthiopien de la Santé et les Partenaires du Développement ont signé une Disposition Conjointe de Financement (Joint Financing Arrangement - JFA) le 15 juillet 2015 afin de consacrer des ressources à un mécanisme de financement commun consacré à la santé. La cérémonie de signature s'est tenue en marge de la Troisième Conférence sur le Financement du Développement (FFD3) à Addis-Abeba.

Éthiopie: nouvelle Disposition Conjointe de Financement

Cette JFA, la troisième en Éthiopie depuis 2009, favorisera la mise en œuvre du Plan de Transformation du Secteur de la Santé (HSTP), basé sur les « trois principes » d'efficacité de l'aide : un plan, un budget et un cadre de suivi. Les accords clés convenus entre toutes les parties comprennent l'alignement et l'harmonisation de la contribution des Partenaires de Développement au HSTP et à la mise en œuvre du pacte IHP+ Compact. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un traité contraignant, le Compact national met l'accent sur les bénéfices mutuels et les accords bilatéraux conclus entre le gouvernement éthiopien et ses partenaires de développement.  

Les partenaires de développement signataires de la JFA comprennent IrishAid, l'ambassade des Pays-Bas, l'OMS, le FNUAP, l'UNICEF, la Banque Mondiale, le DfID, l'UE, la Coopération Italienne et l'Agence espagnole de coopération internationale pour le développement. Tous les partenaires se sont engagés à fournir leur aide continue au Fonds pour la Réalisation des Objectifs de Développement Durable (SDG PF) par le biais de la signature de cette nouvelle JFA. Le SDG PF (SDG Performance Fund)  remplace le Fonds pour la Réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement et restera l'une des deux modalités privilégiées du gouvernement pour acheminer les contributions des Partenaires de Développement au secteur de la santé ainsi que les soutiens budgétaires pour le secteur de la santé.

Pendant la cérémonie de signature, le Dr Kesete Ademasu, Ministre de la Santé en Éthiopie, a fait les remarques suivantes. « Notre contribution au secteur de la santé en Éthiopie a été de sauver des vies et de construire des systèmes basés sur les six éléments constitutifs du système de santé. L'Éthiopie est bien connue pour tirer profit au maximum de son argent ; nous sommes un bon exemple de maximisation de chaque dollar. Comme le disait mon prédécesseur et mentor, le Dr Tedros, ce n'est pas la quantité mais la qualité de l'aide qui fait la différence. En Éthiopie, nous avons cueilli les fruits des branches les plus basses mais nous devons maintenant trouver des manières innovantes pour les atteindre tous. C'est pourquoi nous mettons l'accent sur deux éléments dans le nouveau HSTP : la qualité et l'équité. Nous nous concentrerons sur le renforcement de  l'armée  de développement sanitaire et de la participation communautaire. Nous souhaiterions créer des centres de santé pour les familles dans les grandes villes. Nous aimerions accroître la productivité de nos travailleurs dans le secteur de la santé tout en réduisant les inefficacités dans la chaîne de distribution. Enfin, j'aimerais souligner une chose : nos partenaires demandent une optimisation des ressources, mais nous souhaitons également voir une optimisation pour tous. »

Communiqué de presse de l'OMS : http://www.afro.who.int/en/ethiopia/press-materials/item/7855-ethiopia-and-development-partners-sign-joint-financing-arrangement-for-health.html 

 

Catégories: Éthiopie


Other News