24 novembre 2014

L’IHP+ a créé le programme de petites allocations du Fonds d’action pour une politique de santé afin de consolider l’engagement de la société civile dans les politiques nationales de santé, le suivi et la redevabilité

Ce que les subventions du HPAF ont changé pour les pays bénéficiaires

Oxfam s’est chargé de gérer le fonds qui a octroyé 23 allocations à des organisations de la société civile (OSC) dans des pays en développement, lors de deux phases de financement en 2010 et 2012.

«Le plaidoyer en faveur d’une politique de santé n’est pas pour les lâches, il faut du courage pour arriver à des résultats. Les médias jouent un rôle essentiel dans ce plaidoyer car ils permettent d’amplifier les campagnes de plaidoyer et de générer des exigences qui soient imposées aux décideurs par la communauté elle-même.» AGHA

Ce que les subventions du HPAF ont changé pour les pays bénéficiaires:

Groupe d’action pour la santé, les droits humains et le VIH / SIDA (AGHA, de l’anglais Action Group for Health, Human Rights and HIV/AIDS) - Ouganda

AGHA a bénéficié de deux subventions du Fonds d’action pour une politique de santé (HPAF) en 2010 et en 2012. Les subventions ont servi à renforcer les capacités de la société civile à participer aux processus de définition des politiques de santé. Ceci a contribué à rassembler les organisations de la société civile (OSC) afin qu’elles s’expriment d’une seule et même voix auprès du ministère de la Santé dans le domaine de la politique de santé publique.

Forum de défense des droits de la santé, HERAF (de l’anglais, Health Rights Advocacy Forum) - Kenya

Une subvention du Fonds d’action pour une politique de santé (Health Policy Action Fund – HPAF) en 2012 a aidé HERAF à habiliter des organisations de la société civile (OSC) et les citoyens à mieux comprendre les projets de lois en matière de santé et à dialoguer avec le gouvernement et les partenaires du développement sur les questions de politiques sanitaires. Elle a permis d’appuyer des plaidoyers en faveur du développement et de la mise en oeuvre de lois, politiques et directives dans le secteur de la santé en vue de parvenir à l’instauration d’un système de santé décentralisé.

Coalition pour la promotion de la santé et le développement social (HEPS Ouganda)

Une subvention allouée à HPES en 2012 par le Fonds d’action pour une politique de santé (HPAF) a servi à appuyer un travail de sauvegarde de la santé publique, en utilisant les flexibilités des Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce (ADPIC) en Ouganda. HPES a apporté son soutien aux politiques qui promeuvent et protègent les importateurs et les fabricants de médicaments génériques. Ceci améliorera à long terme l’accès à des médicaments bon marché pour les citoyens les plus pauvres et les plus vulnérables.

Rahnuma - Association pakistanaise pour la planification familiale, FPAF (de l’anglais, Family Planning Association of Pakistan)

En 2012, une subvention du Fonds d’action pour une politique de santé (HPAF) a servi à appuyer des actions de plaidoyer en faveur de politiques sanitaires au niveau des provinces du Punjab et de Sindh afin qu’elles incluent les questions de santé reproductive chez les jeunes et les adolescents.


Other News