11 avril 2016

La sixième réunion du Comité directeur de l’IHP+ s’est déroulée à Genève le 8 avril 2016 : ordre du jour final et compte rendu de la réunion.

Sixième réunion du Comité directeur de l’IHP+

Amir Hagos, du Ministère fédéral éthiopien de la Santé, et Jane Edmondson, du Département britannique pour le développement international (DfID), ont coprésidé la réunion, qui a été accueillie dans les bureaux du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Le principal sujet de discussion était la nouvelle proposition de partenariat/alliance pour la couverture sanitaire universelle (CSU) 2030. Le nom n’a pas encore été décidé, mais pour faciliter la discussion, le terme de CSU 2030 a été utilisé pendant la réunion.

Veuillez consulter la note de synthèse ici et une lettre d’information de la Banque mondiale et de l’Organisation mondiale de la Santé.

Marie-Paule Kieny, Sous-Directeur général de l’OMS, a présenté le concept de CSU 2030. Présentation

Keizo Takewaka, du Ministère japonais des Affaires étrangères, a relaté la discussion du G7 sur la CSU 2030. Présentation 

Marjolaine Nicod, Coordonnatrice de l’OMS pour l’IHP+, a fourni des informations sur l’histoire et l’expérience de l’IHP+ jusqu’à ce jour. Présentation

Des représentants du Cambodge, de la Sierra Leone et de l’Éthiopie ont décrit leur participation à l’IHP+. Ils ont évoqué l’utilité des différents outils de l’IHP+ au niveau national, comme les évaluations conjointes des stratégies nationales, les revues annuelles conjointes, la gestion des finances publiques ainsi que le suivi et l’évaluation. 

Jane Edmondson, du DfID, et le docteur Dagmar Lohan, de BMZ Allemagne, ont fait part de leur point de vue sur le but potentiel d’une alliance/d’un partenariat autour de la CSU, notamment le renforcement des systèmes de santé. 

Enfin, l’Équipe de base de l’IHP+ a diffusé les résultats d’une enquête auprès des signataires de l’IHP+ au niveau des pays qui avaient été interrogés sur un changement du mandat de l’IHP+. Quatre-vingt-sept pour cent des répondants ont déclaré qu’ils étaient « très favorables à l’élargissement du mandat de l’IHP+ pour couvrir également les questions de coordination, de plaidoyer et de redevabilité en rapport avec le renforcement des systèmes de santé et la couverture sanitaire universelle ».

Le Comité directeur a examiné les prochaines étapes de ce processus. Le compte rendu est disponible ici.  

Principale décision :

Le Comité directeur de l’IHP+ décide de recommander aux signataires de l’IHP+ d’élargir le mandat du Partenariat pour y inclure les activités destinées à aider à atteindre la CSU et à mieux coordonner le RSS, et de proposer la participation d’un éventail plus étendu de partenaires.

Prière de vous reporter aux diapositives de la décision finale adoptée et des « prochaines étapes ».

Prochaines étapes : 

13 avril : la réunion des responsables des institutions internationales de santé discute du soutien à la CSU 2030

Fin avril : accord/non-objection de la part des signataires de l’IHP+

Mai : éventuelle recommandation du G7 sur une transformation de l’IHP+ en une CSU 2030

21 juin : le Comité directeur de l’IHP+ décide de la composition du comité directeur de la CSU 2030, d’autres points clés de gouvernance et du contenu du pacte mondial

22-23 juin : consultation pluripartite sur la CSU 2030, avec notamment une priorité aux États fragiles comme exemple de collaboration

Septembre : lancement de la « CSU 2030 – le nouvel IHP+ » pendant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.


Other News