28 mai 2015

L’IHP+ souhaite la bienvenue au Japon comme nouveau signataire et partenaire.

Le Japon signe le Pacte mondial de l’IHP+

Le 27 mai 2015, l’IHP+ a accueilli le Japon en qualité de nouveau signataire de son Pacte mondial. S.E. Madame l'Ambassadeur Misako Kaji, Représentant permanent adjoint du Japon auprès des organisations internationales à Genève, a signé le Pacte en présence de Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, et Selina Jackson, Représentante spéciale de la Banque mondiale auprès de l’ONU et de l’Organisation mondiale du commerce. 

Le Pacte mondial définit les objectifs et les approches de l’IHP+. Les signataires s’engagent individuellement et collectivement à adhérer aux principes convenus de l’efficacité de la coopération au développement dans le secteur de la santé, en soutenant de manière coordonnée les pays et les plans nationaux de santé placés sous la direction des gouvernements.

Margaret Chan, Directeur général de l’OMS, a souhaité la bienvenue au Japon en tant que nouveau signataire du Pacte de l’IHP+, tout en notant le nombre croissant de partenaires de l’IHP+. Elle a souligné combien il était important de disposer d’un plan de santé national unique, d’un budget unique et d’un rapport unique ; les partenaires du développement peuvent alors choisir ce qu’ils financent dans le cadre du plan et budget adoptés. Elle a également noté que les pays progressent plus vite que les partenaires du développement pour améliorer l’efficacité de la coopération au développement dans le secteur de la santé. De plus, elle a rappelé que l’IHP+ avait pour but d’utiliser l’aide le plus efficacement possible, les ressources externes pouvant être orientées plus utilement vers la couverture sanitaire universelle (CSU). Selina Jackson a indiqué que le partenariat stratégique et la coordination faisaient déjà partie de la stratégie du Japon pour une diplomatie de la santé mondiale 2013, ce dont témoigne la décision du pays de se joindre à l’IHP+. Elle a félicité le Japon pour avoir adhéré au Partenariat et a déclaré qu’elle se réjouissait de collaborer avec lui à l’avenir. 

S.E. Madame l’Ambassadeur Kaji a évoqué l’importance de l’adhésion du Japon à l’IHP+. « Dans sa politique étrangère, le Japon donne la priorité à la santé mondiale et il contribue à l’avènement d’un monde où les personnes peuvent obtenir les services de santé dont elles ont besoin sans pâtir de difficultés financières, en d’autres mots, un monde où la CSU est réalisée, en mobilisant pleinement les connaissances et l’expertise du Japon. Nous avons beaucoup à faire pour parvenir à ce monde, pour en faire une réalité. Le Japon est particulièrement actif dans le domaine de la collaboration avec d’autres partenaires du développement, ainsi que dans les initiatives régionales et mondiales. » 

« Puisque l’IHP+ accueille chaque année de nouveaux membres et accroît son importance, nous prévoyons que l’IHP+ assumera un rôle central dans la coopération au développement dans le secteur de la santé. Le Japon aimerait promouvoir davantage la coopération au développement axée sur la personne dans le secteur de l’aide sanitaire grâce à sa participation à l’IHP+. Nous espérons tirer des enseignements à partir de l’expérience d’autres pays et organisations participants. Le Japon entend faire des contributions intellectuelles de poids. Nous apprécions sincèrement votre chaleureux accueil et nous réjouissons de collaborer avec vous », a-t-elle déclaré. 


Other News