13 avril 2015

Les partenaires de santé en Gambie se sont rencontrés pour discuter du pacte de leur pays et diffuser les recommandations de la 5e réunion des équipes nationales de santé de l’IHP+.

Mercredi 4 mars 2015, le Ministère de la Santé et de la Protection sociale a organisé une réunion des acteurs du secteur de la santé pour examiner les dernières étapes vers la finalisation du pacte national. Le pacte gambien a été préparé en 2014 en tant qu’instrument permettant aux partenaires de santé de soutenir la mise en œuvre du Plan stratégique national du secteur de la santé (2015-2020). Le bureau de l’OMS dans le pays a prodigué une assistance technique et financière par le biais d’une allocation du Partenariat international pour la santé et initiatives apparentées (IHP+), afin de recruter, en avril 2014, un consultant qui a été chargé de guider le processus de préparation du pacte.

Pendant la réunion, la discussion s’est centrée sur le projet de pacte qui avait déjà été diffusé à tous les partenaires de santé dans le but de recueillir leurs commentaires et de galvaniser le soutien de l’ensemble des acteurs à la finalisation du document. Les messages clés issus de la 5e réunion des équipes nationales de santé en 2014 ont été mis en commun avec les partenaires et les fonctionnaires publics. De plus, des problèmes critiques qui touchent la situation gambienne ont été mis en lumière pour enrichir les débats sur le projet de pacte national. Le docteur Hatib Njie, consultant sur le pacte, le docteur Charles Sagoe Moses, Représentant de l’OMS et M. Gaston Mpatswe Représentant du FMI, ont souligné l’importance d’un renforcement du système national de gestion financière de façon à garantir une utilisation accrue des systèmes du pays, ce qui est une mesure nécessaire en Gambie. La réunion s’est déroulée au Ministère des Terres et de l’Administration régionale, organisme gouvernemental de premier plan dans la décentralisation de la gestion des services de santé aux niveaux régional et des districts.

Une réunion complémentaire s’est tenue le 13 mars 2015 à l’hôtel Senegambia Beach pour présenter et analyser les dispositions de mise en œuvre et le cadre de référence des différents groupes de travail, et convenir de la feuille de route pour la finalisation et la signature du pacte gambien. Au regard de l’absence d’une politique et d’un plan stratégique du secteur de la santé depuis plusieurs années en Gambie, le Gouvernement, par le biais du Secrétaire permanent du Ministère de la Santé et de la Protection sociale, le docteur Makie Taal, a salué le soutien indéfectible prodigué au pays par l’Organisation mondiale de la Santé afin de l’aider à franchir une étape importante en se dotant pour la première fois d’un accord de partenariat de santé.

Les départements gouvernementaux et les partenaires du développement dans le secteur de la santé ont discuté et convenu de la nécessité d’une solide participation des ONG pendant la mise en œuvre du pacte, de l’importance d’exploiter les possibilités de financement de la santé offertes par les dispositions conjointes de travail ainsi que de la réduction de la liste des indicateurs de base pour le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du plan national stratégique de santé. Le pacte gambien devrait être signé d’ici à la fin avril 2015. Le Gouvernement s’est félicité de la réponse des acteurs de la santé au processus de préparation du pacte. La représentation diversifiée comprenait le Ministère des Finances et des Affaires économiques, le Ministère des Terres et de l’Administration régionale, les Ambassades du Nigéria, des États-Unis d’Amérique et de Cuba, des institutions des Nations Unies, l’Agence gambienne des marchés publics et l’Association des organisations non gouvernementales. 

Catégories: Gambia


Other News