11 décembre 2013

Lors d’une récente mission conjointe de la Banque mondiale, de l’OMS et de l’OCDE en Sierra Leone, des membres de l’équipe ont rencontré des fonctionnaires du Ministère de la Santé et de l’Assainissement et du Ministère des Finances pour examiner les possibilités d’accélérer les activités de coopération au développement. La mission s’est particulièrement centrée sur le renforcement des dispositions de gestion financière du Ministère de la Santé et de l’Assainissement, dans le but d’améliorer l’harmonisation et l’alignement des partenaires du développement sur les priorités de santé et les modalités de mise en œuvre du pays.

Prochaine étape de l’harmonisation et de l’alignement de la gestion financière en Sierra Leone

Lors d’une récente mission de l’IHP+ en Sierra Leone, des membres de l’équipe ont rencontré des fonctionnaires du Ministère de la Santé et de l’assainissement et du Ministère des Finances pour examiner les possibilités d’accélérer les activités de coopération au développement. La mission s’est particulièrement intéressée au renforcement des dispositions de gestion financière du Ministère de la Santé et de l’Assainissement, dans le but d’améliorer l’harmonisation et l’alignement des partenaires du développement sur les priorités de santé et les modalités de mise en œuvre du pays.

Les discussions se sont centrées sur les activités faisant suite aux recommandations de l’évaluation conjointe de la gestion financière, qui a été réalisée en 2012. Le rapport avait notamment préconisé de créer une Unité d’administration intégrée des projets (Integrated Projects Administration Unit/IPAU) dans le cadre des mesures d’amélioration de la gestion financière. Le Ministère de la Santé et de l’Assainissement fait avancer la mise en service de l’IPAU, en coordination avec des équipes du Ministère des Finances et du Développement économique et des experts en gestion financière des partenaires du développement dans le secteur de la santé, qui étudieront l’IPAU et évalueront son état d’avancement et sa viabilité.

La création de l’IPAU bénéficie du ferme soutien des autorités nationales, y compris du Ministre des Finances qui a affirmé que « la gestion des finances publiques dans le secteur de la santé est une responsabilité sacrée, car elle contribue à garantir la santé des citoyens ». Avec un solide leadership et l’engagement pris en faveur d’une responsabilité mutuelle, l’IPAU possède le potentiel de consolider vraiment la capacité de mise en œuvre du Ministère de la Santé et de l’Assainissement, si elle fonctionne de manière adéquate en utilisant de bonnes pratiques internationales sur l’harmonisation et l’alignement.

Catégories: Sierra Leone


Other News