Le Partenariat IHP+ encourage le renforcement d’une plateforme nationale commune de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre d’une stratégie nationale de santé. Le but est d’essayer de lutter contre la mauvaise qualité des données et le fait qu’elles sont souvent incomplètes, ainsi que contre les processus chronophages de comptes rendus aux différents partenaires.

Un système national de suivi et d’évaluation fort constitue la base du dialogue politique, de l’action et de la redevabilité mutuelle. Dans le Pacte mondial IHP+, les signataires s’engagent à se concentrer sur les résultats et à augmenter l’utilisation de mécanismes partagés pour rendre compte des progrès et évaluer les performances. Les mécanismes nationaux font presque systématiquement référence explicitement au fait d’augmenter l’utilisation des systèmes nationaux de suivi et d’évaluation. Les directives relatives au suivi, à l’évaluation et à l’examen des stratégies nationales de santé ont été élaborées à travers une collaboration pluripartite de mettre en évidence ce qui doit être fait et comment.  Il y a également des signes indiquant une plus grande disposition envers l’action collective, et le soutien de les responsables de la santé mondiale. Le défi réside dans le fait de développer des approches plus unifiées et plus simples sur la base des plateformes nationales de suivi dans lesquelles toutes les parties ont confiance.

IHP+ encourage:

  • L’utilisation de la stratégie nationale de santé comme base de l’information et de la redevabilité
  • Des mécanismes tels que les revues annuelles de performances comme base de l’évaluation conjointe et des actions
  • Des engagements envers une plus grande transparence concernant la disponibilité des ressources et l’utilisation des pactes nationaux
  •  Des efforts au niveau des pays visant à définir des feuilles de route vers une plateforme unique de suivi, dont la mise en œuvre est soutenue par tous les partenaires
  •  Un alignement progressif des besoins partenaires de développement en matière de compte rendu avec les systèmes nationaux de compte rendu
  •  Une documentation des progrès et des résultats en vue de l’utilisation d’une unique plateforme de suivi

Les données concernant les progrès visant à répondre aux priorités de santé, les stratégies et les plans ne sont utiles que si elles sont utilisées dans le débat politique. De meilleures données constituent aussi la base d’une meilleure redevabilité. En 2012, IHP+ a commandé une synthèse des expériences des Revues annuelles conjointes du secteur de la santé. Parmi les efforts visant à promouvoir la redevabilité mutuelle, IHP+ encourage également l’inclusion de routine des indicateurs de l’efficacité de l’aide afin qu’ils soient examinés lors de la revue annuelle du secteur de la santé.  

Progrès récents

Lors de la réunion informelle des dirigeants mondiaux pour la santé à New York le 24 septembre 2013, un groupe de travail a été établie sur les indicateurs et. Il se compose de représentants de haut niveau des agences de santé mondiale, et est présidé par le Directeur général de l'OMS, Margaret Chan. Sous la direction de l'OMS et la Banque mondiale, le travail technique est prise de l'avant, avec le soutien de l'IHP +.

Une réunion du Groupe de travail IHP + information et la rédévabilité (anciennement le Groupe de travail sur le suivi et l’évaluation) et le Groupe de travail sur les indicateurs et la charge représentée par les exigences en matière d’établissement de rapports s’est tenue le 27-28 Août 2014 Genève. La réunion s’est mise d’accord sur une Déclaration et une liste de référence mondiale d'indicateurs de base.

Ce progrès a été examiné lors de la réunion des dirigeants des agences mondiales de la santé le 24 septembre, 2014 à New York. Les participants ont approuvé la Déclaration de la réunion et se sont engagés à promouvoir l'utilisation de la liste des indicateurs de base et de continuer à progresser sur la rationalisation des exigences en matière d’établissement des rapports.

Cette réunion a été suivie du Sommet sur la mesure et le contrôle des résultats au service de la santé organisé conjointement à Washington, en juin 2015, par l’OMS, la Banque mondiale et l’USAID. 

Par la suite, le projet de collaboration sur les données sanitaires a été formé et lancé le 9 mars 2016. Ce projet fait avancer les principes de l’IHP+ pour mettre en place une plateforme nationale d’information et de redevabilité. L’IHP+ a soutenu la création et le fonctionnement du projet depuis le début, notamment en lui apportant son coparrainage.

Voir aussi: Outils, résultats et preuves


More Information

Tools


Results & Evidence