La crise économique mondiale et les changements survenus dans l’environnement du développement ont conduit à intensifier le contrôle des résultats de l’aide.  Des exemples convaincants de pays où des modifications des politiques et des pratiques liées à l’aide ont eu des résultats positifs, en conformité avec la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide, doivent être plus visibles. L'équipe OECD sur la santé comme secteur de référence a préparé un rapport sur le progrès et les défis dans l'efficacité de l'aide dans la santé.

Le Partenariat IHP+ encourage ses partenaires à documenter les résultats de l’efficacité de l’aide en matière de santé de plusieurs manières. L’une est le processus de suivi mené par IHP+Results, une autre manière passe par des études de cas par pays plus fouillées, au cours desquelles trois séries de questions sont posées : 

  1. Dans quelle mesure les principes sur l’efficacité de l’aide ont-ils été mis en pratique? 
  2.  Est-ce que cela a contribué à obtenir de meilleurs résultats? L’aide en matière de santé est-elle devenue plus efficace ? Les systèmes de santé ont-ils été renforcés ? Les services de santé ont-ils été améliorés?
  3.  Quels ont été les éléments critiques qui ont permis d’obtenir ces résultats? Quels en ont été les obstacles et comment ont-ils été surmontés?

Trois études par pays ont été menées à bien, au Bénin, au Mali, et au Népal. De plus, l’Ethiopie a évalué ses résultats en vue d’obtenir  “Un seul plan, un seul budget, un seul rapport”, et une analyse de l'expérience acquise a été complété.