Les pays qui ont documenté les enseignements de leur expérience avec des évaluations conjointes, ou JANS, de leurs stratégies nationales ou plans du secteur de la santé sont notamment: l’Ethiopie, le Ghana, le Kirghizistan, le Népal, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan, et le Viet Nam.

D’autres pays utilisent les outils JANS de manière plus informelle à différents stades de l’élaboration et de la mise en œuvre de leurs plans, et, dans certains cas, dans une optique d’évaluation des stratégies de programmes. Ces différents utilisations ont suscité des questions sur la façon d'assurer une meilleure synergie entre les processus des stratégies du secteur et des stratégies des programmes.


Enseignements

1. Les JANS constituent un instrument solide qui permet de rassembler les  différents acteurs concernés, de renforcer les stratégies et d’augmenter la confiance. 

2. Dans tous les pays, les JANS avaient de multiples objectifs: 

  • Contribuer à améliorer la qualité de la stratégie (ou du plan)
  • Renforcer la confiance dans la stratégie (ou dans le plan)de manière à assurer un soutien technique et financier mieux aligné
  • Réduire les coûts de transaction associés à de multiples évaluations séparées

Tous les objectifs n’ont pas été atteints de manière équivalente. Les JANS ont dans tous les cas aidé à renforcer la stratégie (ou le plan) mais les liens avec les décisions de financement sont moins évidents et les résultats en la matière peuvent se faire attendre un certain temps.  Il faudra d’autres motivations afin de modifier le comportement des partenaires.

3. Nous savons de plus en plus ce qui rend les JANS efficaces 
Les principes constituent des éléments critiques. Plusieurs modèles de JANS ont émergé et les pays accordent une grande valeur à cette flexibilité. Une revue des expériences récentes avec les JANS, datée de 2010, en apporte la preuve. Un document sur les options sur comment mener une JANS est maintenant disponible, et il y a aussi un examen des besoins des parties prenantes.

4. Il est important de bien documenter le processus JANS, ses conclusions et son impact.
Une bonne documentation est particulièrement  importante pour générer une certaine confiance en la stratégie de la part de ceux qui n’ont pas pris part à la JANS elle-même.

5. Il faut davantage de synergie entre, d’une part, la planification sectorielle et la planification concernant un programme donné et, d’autre part, les évaluations conjointes sectorielles et de programmes.

Voir aussi: la page Outils et la page Questions clés.


The JANS process significantly improved quality of the 5-year health plan. Outcomes: more trust and confidence from development partners; more streamlined support to the sector.

Dr Long, Ministry of Health, Vietnam

More Information

Tools


Key Issues