La coopération au développement en santé est plus prévisible

Performance des pays partenaires

19 des 24 ministères de la santé ont indiqué qu’ils avaient mis en place un CDMT ou un budget glissant planifié sur trois ans pour le secteur de la santé.

Performance des partenaires au développement

La prévisibilité du financement des partenaires au développement est essentielle pour effectuer la planification. Sur la base des dépenses des partenaires au développement en 2013 et des rapports des ministères de la santé quant à l’information disponible pour les trois années suivant l’enquête, IHP+R a estimé jusqu’à quel point les gouvernements partenaires étaient informés en 2014 quant aux estimations des dépenses des partenaires au développement sur les trois prochaines années, de 2015 à 2017. Bien qu’environ 86% des dépenses étaient prévisibles pour 2015, seuls 35% l’étaient pour 2017 (Figure 20).