19 janvier 2017

Le cinquième cycle de suivi de l’IHP+

Résultats du suivi de l’IHP+ : les Comores et le Pakistan

Les résultats du cinquième cycle de suivi de l’IHP+ commencent à être examinés lors de réunions pluripartites au niveau national, les Comores et le Pakistan étant les premiers pays à achever le processus et à publier des résultats. 

Le cinquième cycle de suivi de l’IHP+ s’est intéressé à sept pratiques pour une coopération au développement efficace dans le secteur de la santé, au moyen d’indicateurs applicables aussi bien aux gouvernements membres de l’IHP+ qu’aux partenaires du développement signataires de l’IHP+. Ils s’inspiraient des sept comportements, une priorité de l’IHP+ depuis 2013.

Trente pays se sont inscrits pour le cycle de suivi de 2016, soit une augmentation de 30% par rapport au quatrième cycle. Le recueil des données portait sur des informations quantitatives et qualitatives. En plus des gouvernements et des partenaires du développement, l’enquête qualitative a aussi inclus la société civile et le secteur privé.

Toutes les conclusions seront publiées pays par pays une fois que les résultats auront fait l’objet d’une discussion dans une réunion pluripartite à l’échelon national. Les principales conclusions du cycle de suivi de 2016 seront incluses dans le Rapport mondial de suivi d’IHP+, ainsi que d'autres éléments du programme de travail tels que l'examen de la performance des partenaires au développement. 

Participation pluripartite

Comores
Les Comores ont organisé une réunion de plus d’une soixantaine d’acteurs nationaux pour discuter des résultats du suivi, montrer leur engagement et leur redevabilité, et préciser les prochaines étapes. La réunion s’est déroulée à Moroni le 7 novembre 2016 et a compté sur la présence de représentants du Gouvernement, d’organisations bilatérales et multilatérales, de la société civile et du secteur privé.

L’Honorable Moussa Mahoma, Ministre de la Santé, et le Vice-Président des Comores, M. Djaffar Ahmed Said Hassani, ont exprimé leur satisfaction face au processus de suivi et ont remercié l’OMS et l’IHP+ pour leur appui depuis 2014, et pour le soutien technique et financier qui a permis à cette réunion de se dérouler. Le Vice-Président a demandé à tous les partenaires « de changer la manière dont nous travaillons pour obtenir de meilleurs résultats alors que nous collaborons tous avec l’IHP+ ». 

Rapport final (en français)
Présentation Powerpoint (en français)
Fiche de résultats (en français)

Pakistan
Le Pakistan a organisé une réunion pluripartite le 2 novembre 2016 pour présenter les principales conclusions et convenir des mesures à prendre pour améliorer les pratiques et la redevabilité. Des représentants de l’IHP+, du Ministère de la Santé, de GIZ, de la Banque mondiale, de l’OMS, de la JICA, de KFW, d’USAID, de l’UNICEF, de l’ONUSIDA et du FNUAP y ont participé. Il a été rappelé que c’était la première fois que le Pakistan prenait part au suivi de l’IHP+. Et les assistants ont convenu que cette approche axée sur les pays démontrait la nécessité d’améliorer le suivi systématique de la coopération dans le secteur de la santé. 

La redevabilité mutuelle a été un thème central et il a été reconnu qu’il est difficile de garantir une véritable redevabilité mutuelle dans la situation actuelle du Pakistan, même avec les processus et les outils de l’IHP+. L’absence de mécanismes institutionnels pour coordonner les rôles du secteur privé et de la société civile a aussi été mise en exergue. Le groupe a décidé de plusieurs axes de mesures à court et long terme.

Rapport final (en anglais)
Présentation Powerpoint (en anglais)
Fiche de résultats (en anglais)

En savoir plus sur le cycle de suivi 2016


Other News