3 mai 2017

La volonté d’agir pour une couverture sanitaire universelle

Nouveau Pacte mondial de la CSU2030

Nous vivons un moment exaltant de notre processus de transformation de l’IHP+.

La signature du Pacte mondial est une condition formelle pour les partenaires désireux de se joindre à la CSU2030 et une forte démonstration de leur volonté d’agir pour progresser vers la couverture sanitaire universelle. 

En signant le Pacte mondial, nos partenaires actuels et futurs – gouvernements, organisations internationales, fondations philanthropiques, organisations de la société civile et secteur privé – s’engagent à collaborer pour accélérer les progrès vers la CSU, en mettant en place des systèmes de santé équitables, résilients et durables. 

La CSU2030 fournit une plateforme qui encourage une coordination et une collaboration resserrées pour mobiliser un mouvement en vue d’atteindre notre objectif de couverture sanitaire universelle. 

Voici un extrait du Pacte mondial de la CSU2030. 

« Dans nos efforts pour renforcer les systèmes de santé et parvenir à la CSU, nous souscrivons collectivement aux principes fondamentaux suivants pour guider notre action : 

  • ne laisser personne de côté : une aspiration à l’équité et à la non-discrimination et une approche fondée sur les droits de l’homme ;
  • transparence et redevabilité en matière de résultats ;
  • stratégies nationales à base factuelle et leadership des pays, avec l’administration du gouvernement pour garantir la disponibilité, l’accessibilité, l’acceptabilité et la qualité de la prestation des services ;
  • faire en sorte que les systèmes de santé soient l’affaire de tous, avec la participation des citoyens, des communautés, de la société civile et du secteur privé ;
  • une coopération internationale fondée sur l’apprentissage mutuel à travers les pays, quels que soient l’état de développement et les progrès accomplis pour réaliser et conserver la CSU, et sur les principes de l’efficacité du développement. »

Les pays et organisations qui militent pour la CSU montrent qu’ils souhaitent vivement s’engager utilement et participer à la création d’un mouvement fort autour de la CSU. 

« En Afrique du Sud, nous sommes très déterminés à faire partie de la CSU 2030. Nous pensons qu’il faudrait former, non seulement en Afrique du Sud mais dans le monde entier, un grand mouvement comme celui qui a été créé pour lutter contre le VIH et le sida », a déclaré le docteur Aaron Motsoaledi, Ministre sud-africain de la Santé.  

« La Thaïlande apprécie la coopération Sud-Sud et l’apprentissage des pairs entre pays et nous aimerions qu’ils deviennent les principaux mécanismes de la nouvelle CSU 2030. Nous avons besoin d’actions collectives fermes pour parvenir à la CSU à l’horizon 2030. Nous devrions créer un climat de confiance en réduisant le plus possible nos propres intérêts et en donnant la priorité absolue à l’intérêt public », a affirmé le professeur Piyasakol Sakolsatayadorn, Ministre thaïlandais de la Santé publique. 

« Je pense que le partenariat [la CSU 2030] n’est pas l’œuvre d’une personne ou d’une organisation. Il est singulier que différents partenaires puissent travailler ensemble pour mettre en commun leurs connaissances, leur intelligence et les données issues des niveaux nationaux et partager avec d’autres les manières de mieux travailler pour améliorer la santé de la population », a noté Kaorsar Afsana du BRAC au Bangladesh.

La Fondation Rockefeller a aussi démontré sa volonté de soutenir la CSU 2030 en annonçant en décembre 2016 qu’elle signera officiellement le nouveau Pacte mondial. « La Fondation Rockefeller est fière d’annoncer une contribution de près de $US 1,5 million au Partenariat international de santé pour la CSU 2030, une nouvelle initiative vitale pour faire avancer notre vision collective de la santé pour tous », a assuré Mme Natalie Phaholyothin, au nom du docteur Judith Rodin, Présidente de la Fondation Rockefeller.

Lisez ici l’intégralité du Pacte mondial de la CSU 2030. 

Contactez-nous

Les pays et organisations qui souhaitent se joindre à la CSU2030 peuvent prendre contact avec le secrétariat situé à l’OMS et la Banque mondiale info@UHC2030.net


Other News